JEUNES. LESBIENNES. GAY. BI. TRANS.
Rencontrer.
Chiller.
Faire.

Informationen für Fachkräfte

Malgré tous les développements positifs, les préjugés sexuels (homophobie et transphobie / hétéronormativité) sont toujours présents; en particulier chez les jeunes qui luttent encore eux-mêmes pour une identité stable ou la reconnaissance de leurs peers. Les jeunes lesbiennes, gays, bisexuels, trans* et inter* en font l’expérience au quotidien: ainsi, “gay” reste l’insulte la plus populaire parmi les jeunes, les jeunes trans* ne sont pas pris.es au sérieux dans leur définition de soi et les jeunes lesbiennes sont massivement touchées par des remarques sexistes. Cela ne se limite pas toujours à de l’hostilité verbale.

La solitude est particulièrement pesante pour la plupart des jeunes LGBT*I*. Par peur d’être découvert.e.s ou discriminé.e.s, beaucoup se retirent de leurs cercles d’ami.e.s ou sont marginalisé.e.s après un coming out. Au début, peu d’entre eux/elles ont des contacts avec d’autres jeunes LGBT*I* avec lesquels ils/elles peuvent communiquer.

C’est là que les projets de jeunesse LSBT*I* comme together peuvent aider. En tant que personne de contact pour les jeunes, vous pouvez les aider à prendre connaissance des offres et à trouver de nouveaux contacts. Nous leur envoyons volontiers des affiches et du matériel d’information.

Non seulement parce que les projets de jeunes LGBT*I* ne couvrent pas tout le territoire et ne sont donc pas accessibles à tous les jeunes LGBT*I*, mais aussi parce que les jeunes LGBT*I* ont besoin d’acceptation, d’interlocuteur.trice.s et de soutien partout dans leur vie quotidienne, vous êtes nécessaires ! En tant que professionnel.le d’une institution d’aide à la jeunesse, d’un centre de jeunes, d’une école, d’une crèche ou d’un centre de conseil, vous êtes un.e interlocuteur.trice important.e pour les enfants, les jeunes et les familles. Vous pouvez même sans cas concret ou crise – aider à réduire les préjugés et à promouvoir l’acceptation. De cette manière, vous soutenez tou.te.s les jeunes!

Même pour les professionnel.le.s, les situations de vie et les défis particuliers des jeunes LGBT*I* sont souvent un terrain inconnu. Souvent, le thème apparaît malheureusement pour la première fois directement avec une crise.

Le service de conseil spécialisé de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie “gerne anders !” soutient les professionnel.le.s, les services de la jeunesse et les organismes indépendants d’aide à la jeunesse par des conseils spécialisés, une sensibilisation et une formation continue sur les thèmes de la diversité sexuelle et du genre. Grâce au soutien du Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, l’offre est gratuite.

 

                   

Informations pour les écoles

L’école est à la fois un lieu central et un espace de vie pour tous les enfants et les jeunes. Les jeunes y forment et entretiennent des amitiés et passent beaucoup de temps ensemble – que ce soit en classe, dans la cour de récréation ou lors de voyages scolaires. Pour beaucoup de jeunes LGBT*I*, l’école n’est pas un lieu sans contraintes, car ils y subissent beaucoup d’exclusion et de discrimination ou doivent dépenser beaucoup d’énergie pour dissimuler leur identité sexuelle ou de genre afin de se protéger.

Il est encore trop rare que les thèmes de l’identité sexuelle et de genre soient abordés en classe ou que la diversité sexuelle soit naturellement prise en compte. Souvent, les enseignants ne savent pas non plus comment réagir face à l’hostilité envers les élèves étiquetés comme lesbiennes, gays, bi, trans* ou inter*.

Les éducateur.trice.s bénévoles de SCHLAU soutiennent aussi bien les élèves que les enseignant.e.s. Ils/elles sont eux/elles-mêmes de jeunes lesbiennes, gays, bisexuels, trans* et/ou inter* et sont préparé.e.s à animer des ateliers d’éducation et de sensibilisation grâce à des formations et à un accompagnement pédagogique. A l’aide d’un vaste répertoire de méthodes et de récits authentiques tirés de leur propre biographie, ils/elles apportent une contribution importante à la suppression des préjugés et à la promotion de l’acceptation.